Pionniers de l'innovation

RENAISSANCE DE VENTURI

Venturi n’est pas une entreprise comme les autres.
A l’origine petit constructeur français fondé dans les années 1980 dans l’Ouest de la France, la société subit une profonde mutation en s’installant en 2000 à Monaco et en devenant pionnière et experte de la mobilité électrique.

L’histoire de Venturi commence en 1984 lorsque les Fondateurs Gérard Godfroy et Claude Poiraud prennent le pari insensé de présenter au Mondial de l’Automobile de Paris une ambitieuse GT. Jusqu’en 1995, le constructeur vit ses plus belles heures et enchaine les succès. Les voitures de courses qu’elle créées participent aux 24 heures du Mans et vont même jusqu’à s’essayer en Formule 1, pour terminer 6ème au Grand Prix de Monaco en 1992.

La société ouvre alors son capital et ses ventes au marché asiatique, qui, en s’effondrant en 1999, enraye à jamais les espoirs de production industrielle de ces GT désormais rarissimes. L’entreprise, face à des difficultés financières qu’elle ne peut surmonter, finit par être placée en liquidation judiciaire.

Renaissance

En vrai passionné, Gildo Pastor connaît bien l’aventure des deux fondateurs dont il apprécie les créations. Lorsqu’il reprend la société et transfère son siège à Monaco, l’entrepreneur monégasque fait le choix de la motorisation électrique : une idée qui apparaît, à l’aube des années 2000, comme celle d’un doux rêveur. Gildo Pastor met au point avec son équipe un premier modèle électrique, baptisé Fétish, doté de batteries au lithium-ion de dernière génération. Son design, sa technologie et son niveau de performance marquent les esprits lors de sa présentation au Mondial de Paris de 2004. Une folle aventure commence : suite à l’engouement du public pour Fétish, la marque développe 5 concepts cars tous plus innovants les uns que les autres.

En 2008, Venturi franchit un palier dans le développement de ses activités en accédant au statut de motoriste. La marque s’associe avec PSA Peugeot Citroën pour la fourniture de véhicules “Citroën Berlingo First” en version électrique et ce, en réponse à la consultation internationale lancée par La Poste française et pour laquelle ils ont été sélectionnés.

500 véhicules Powered by Venturi destinés à la livraison du courrier dans les plus grandes villes françaises sont produits. Par la suite, 500 autres voitures sont vendues aux entreprises et particuliers dans 11 pays européens.

En 2015, Venturi est à nouveau choisie en sa qualité de motoriste mais, cette fois, c’est en sport automobile que la technologie monégasque va briller sur la scène internationale. Première équipe à s’être engagée dans le Championnat du monde de Formule Électrique (concourant aujourd’hui sous le nom de ROKiT Venturi Racing), Venturi est aussi constructeur officiel du championnat entre 2015 et 2019. Ainsi, elle équipe de sa technologie les concurrents américains Dragon Racing en deuxième saison et l’équipe allemande HWA en saison 2018-2019.

Electrique

Aujourd’hui spécialisée dans le développement de véhicules électriques hautes performances, Venturi se concentre sur l’aboutissement de ses Global Challenges, missions technologiques et humaines dont l’objectif est de démontrer l’efficacité et la résistance du véhicule électrique. C’est ainsi que la marque développe 3 extraordinaires engins : la Venturi Buckeye Bullet (VBB), détentrice de l’actuel record du monde de vitesse en véhicule électrique, Antarctica, véhicule électrique d’exploration polaire résistant à -50°C ainsi que la Voxan Wattman, en passe de devenir la moto électrique la plus rapide au monde.

Premières et records mondiaux, expéditions en terrains hostiles, développement de véhicules innovants dans toutes les catégories…

Depuis 2000, Venturi ne cesse de démontrer toutes les capacités du véhicule électrique qui, aujourd’hui devenu réalité, incarne la solution vers une mobilité propre.